Qu’est-ce qu’un LBO et comment ça fonctionne ?

Qu’est-ce qu’un LBO et comment ça fonctionne ?

Le LBO ou rachat à effet de levier est une transaction qu’une entreprise utilise pour racheter et acquérir une autre. L’opération est structurée de manière à ce que les actifs et les flux de trésorerie de la société cible soient utilisés pour payer la majeure partie du coût de financement. C’est donc l’entreprise ciblée elle-même qui rembourse les dettes liées à son rachat.

Comment ça fonctionne ?

Le but du LBO est pour les investisseurs de ne pas verser un montant important dans le rachat de l’entreprise cible. Donc, leur apport financier dans cette opération est vraiment limité. La meilleure stratégie pour le réussir, c’est de créer une « Holding », une société engagée dans l’endettement pour le rachat de l’entreprise cible. Cette société tierce ne réalise en général aucune activité mais son rôle est de réunir un groupe d’investisseurs qui veulent acquérir une société. C’est donc le côté financier qui est la raison principale d’existence de la holding.

Utilisation des flux de trésorerie de la société cible

Lors d’un rachat par LBO, les investisseurs procèdent en primo à une analyse en profondeur de la situation de trésorerie de la société ciblée. Ce montage financier fait que c’est l’entreprise cible qui supportera le coût de son rachat en mobilisant ses flux de trésorerie par le versement des dividendes à la holding qui, à son tour, remboursera la dette qu’elle a contractée pour financer le rachat. La création d’une société holding et le transfert des dividendes de la société cible à la holding sont les étapes clés dans le processus de rachat par LBO. La rentabilité de l’entreprise ciblée est ainsi importante pour que le coût de l’endettement soit inférieur aux bénéfices de la société.

Y-a-t-il des avantages et des risques ?

L’avantage est de racheter une entreprise avec un apport limité et une fois que l’emprunt est totalement remboursé, l’entreprise cible peut être fusionnée avec l’entreprise acquéreur pour donner naissance à une seule organisation. Pour l’entreprise cible, il existe un risque d’assèchement de sa liquidité en transférant régulièrement ses flux de trésorerie. Il pourrait avoir un manque de ressources indispensables aux investissements.

https://bfmbusiness.bfmtv.com/bfm-entrepreneurs/rachat-d-entreprise-en-lbo-comment-fonctionne-un-leverage-buy-out-1581130.html

line
Free Landz | Innocom | Arobase