Sonoriser son établissement : 3 conseils

Sonoriser son établissement : 3 conseils

Le son est un élément essentiel des endroits conviviaux tel que les bars ou les restaurants. Afin d’allier une ambiance agréable avec un respect réglementaire, voici ce qu’il faut savoir pour sonoriser votre établissement et le rendre attractif.

Élaborer l’environnement sonore

La répartition du son est un élément clé qui fait toute la différence. Ne plus s’entendre parler ou entendre la musique d’une seule oreille est désagréable pour le client. Cela vient souvent du fait d’avoir des enceintes mal positionnées ou mal réglées. En fonction de l’espace de l’établissement, le nombre d’appareils diffuseurs, leur puissance, et leur répartition devront être minutieusement testés avant l’ouverture du bar ou restaurant. La première impression compte beaucoup !

Choisir et optimiser le son

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est essentiel de trouver la musique qui correspond à votre univers pour instiller chez vos clients un sentiment de bien-être qui les incitera à prolonger leur séjour et à revenir dans votre établissement. Les oreilles du client et des riverains extérieurs doivent être respectées. Pour ce faire, une isolation est préférable, ainsi qu’un contrôle total sur le matériel avec un limiteur enregistreur qui annihilera tout dépassement sonore inconfortable. Un haut-parleur au plafond sera une bonne alternative pour diffuser intelligemment votre musique. Le matériel de sonorisation peut se trouver sur internet, sur des sites comme www.levenly.com/fr

Législation musicale

Avant de songer à utiliser votre répertoire musical via clé USB ou plateforme de streaming, il est obligatoire de se référer à la SACEM pour acheter les droits de téléchargement et de diffusion aux artistes concernés. L’organisme dispose d’un répertoire de plusieurs dizaines de millions d’œuvres musicales en tout genre. Une fois votre demande effectuée en fonction de votre playlist, la société prend en charge votre dossier et vous envoie les frais à payer, réglables facilement en ligne sur le site officiel. Pour les bars survoltés, une étude d’impact acoustique sera nécessaire pour déterminer le bruit maximal toléré. En cas d’établissements où le son se veut primordial, une prise en compte du voisinage sera obligatoire.

La musique est consommée par une grande majorité de la population. Faire en sorte que les clients reviennent non seulement pour le service mais surtout pour l’ambiance est le but principal.

line