Quel statut pour lancer votre entreprise e-commerce ?

Quel statut pour lancer votre entreprise e-commerce ?

Vous envisagez la création d’un commerce en ligne ?
Voici les infos de base pour choisir le statut de votre entreprise.

Création d’un commerce en ligne : les questions essentielles

Le premier élément à considérer est la taille de votre business. Le montant de votre capital sera le principal déterminant de votre statut juridique. Votre chiffre d’affaires sera-t-il important, modeste ou intermédiaire ? Cette question est essentielle pour entrevoir la dénomination juridique de votre e-commerce. L’établissement des prix, la déduction de TVA, les frais de port et autres sont autant d’éléments à prendre en compte. De leur choix judicieux dépendra la rentabilité de votre entreprise.

Les statuts possibles d’un e-commerce

L’une des formes les plus avantageuses est la SAS (Société par action simplifiée). Elle est plus souple que la SARL (Société anonyme à responsabilité limitée). Il facilite l’entrée de futurs investisseurs et l’émission de valeurs mobilières (obligations, les actions…). Un commerce en ligne peut aussi être créé sous la forme d’une auto-entreprise. De même, il peut s’agir d’une micro-entreprise, d’une entreprise individuelle ou d’une AERL (Auto Entreprise à Responsabilité Limitée).

Le chiffre d’affaire dans tout ça…

Les seuils pour les micro-entreprises sont de :

– 82 200 euros, pour les prestations d’hébergements, activités de revente et achat ;

– 32 900 euros, pour les prestations de services.

On recommande le choix d’une entreprise individuelle, lorsque ces seuils doivent être dépassés dès la première année. Dans le cas contraire, l’auto-entreprise est plus conseillée.

line
Spectacles pour enfants - Blog sur la famille et les enfants ! | Le Royaume des Petits - Le monde des petits | Blog sur l'infos digitale et geek