Comprendre les RTT

Comprendre les RTT

Les RTT, voilà bien un sujet qui laisse bien des gens perplexes. Depuis le passage aux 35h, les RTT (jour de réduction de temps de travail) ont été créés. Certains en ont, d’autres pas, certains peuvent les prendre quand bon leur semble, d’autres non, certains en ont deux par an, d’autres tous les mois. Bref, il est parfois difficile de comprendre les RTT.
Voici donc quelques réponses aux questions qui reviennent le plus souvent.

Pourquoi mon entreprise donne des RTT ?

il faut bien comprendre que l’entreprise ne « donne » rien. Les RTT ne résultent pas d’un élan de générosité, mais d’un soucis d’organisation. Lors du passage aux 35h, certaines activités ne pouvaient tout simplement pas diminuer leur temps d’activité. Aussi, trois choix étaient possibles :

– Diminuer le temps de travail par personne à 35h
– Continuer à 39h, mais payer les 4h de plus en heures supplémentaires
– Continuer à 39h et compenser avec des jours de RTT

Ainsi, vous obtenez un jour de RTT toutes les 4h de travail hebdomadaire supplémentaires, si elles ne sont pas payées double. Le calcul peut-être fait en réel (si vous n’avez pas d’horaire fixes et que vous « pointez ») ou sur forfait, avec un jour défini sur l’année en fonction d’horaires fixes.

Quand puis-je prendre mes RTT ?

La prise de RTT dépend de la convention collective de l’entreprise, défini avec les délégués du personnel, les syndicats et la direction. Il existe 3 solutions :

– L’entreprise vous laisse cumuler et poser vos RTT Librement, comme des jours de congé
– L’entreprise vous impose les jours de repos dans des plannings mensuels (c’est souvent le cas en médecine, dans le commerce ou dans le journalisme, par exemple)
– L’entreprise vous impose une journée ou demi-journée fixe et régulière (tous les vendredis après-midi, par exemple).

Toutefois, les employeurs sont souvent à l’écoute et des mouvements peuvent être effectués en fonction des besoins ponctuels. Par exemple, si vous avez un rendez-vous important le jour de votre RTT fixe, vous pourrez le décaler à la semaine suivante.

Peut-on se faire payer les RTT non pris ?

Il n’existe pas de disposition légale concernant les RTT non pris avant la fin de période limite, comme c’est le cas pour les congés. Le patron est seul maître, et peut décider soit de les indemniser, soit de les laisser se perdre.
Aussi, il est conseillé, dans la mesure du possible, de prendre ses RTT.
Si la prise de RTT vous semble impossible, parce que vous avez trop de travail ou que l’employeur vous en empêche, vous être toutefois en droit de contacter les syndicats pour exposer vos griefs et demander un aménagement différent de votre temps de travail supplémentaire. Mais attention : le salarié devra prouvé qu’il a vraiment été empêché de les prendre.

line
www.11bis.fr | languesenfete.fr | Blog sur l'infos digitale et geek